Pain au petit épeautre, le pain de mie minute à l'engrain

Pain au petit épeautre, le pain de mie minute à l’engrain

Je pense que je ne vous ai jamais donné mon avis sur le gluten.

Cette ensemble de protéines est probablement le plus connu du monde, et sa mauvaise réputation n’est plus à faire. Vous avez d’ailleurs probablement vous aussi un a priori défavorable sur le gluten, que vous l’évitiez ou non.

Le truc super avec le gluten c’est son côté élastique. C’est lui qui donne aux pâtisseries, pains et galettes tortillas cette texture moelleuse, malléable, gonflée et souple si agréable. En gros, plus il y a du gluten, mieux c’est et sans gluten, on obtient un bloc de pierre, ou presque.

C’est ce simple constat qui a incité l’industrie alimentaire à développer la variété de blé avec le plus de gluten possible. Un blé facile à cultiver, rentable, facile à travailler. Un blé industriel. Autrement dit, un blé sélectionné pour le profit et non pas pour notre santé.

Si la plupart des autres céréales ont été moins transformées que le blé moderne et peuvent avoir parfois un certain intérêt nutritionnel, la seule céréale n’ayant subit aucune modification génétique est le petit épeautre ou engrain. Outre le fait qu’elle soit riche en zinc, cuivre, magnésium et fer, cette céréale contient des protéines complètes avec tous les acides aminés essentiels.

Pauvre en gluten, elle est difficilement panifiable mais offre néanmoins de jolies possibilités. Sans compter que son goût est plaisant pour la plupart des palais.

La recette de pain au petit épeautre que je vous propose aujourd’hui est celle d’un pain de mie minute sans pétrissage et savoureux. Aussi agréable en tranche que toasté, je peux vous promettre que vous ne serez pas déçus.

Vous êtes prêts à passer à l’engrain?

Lire la suite de

 

Pâte à pizza moelleuse et rapide à l'épeautre et au lupin

Pâte à pizza moelleuse et rapide à l’épeautre et au lupin

Comment préférez-vous vos pizzas?

Personnellement, j’aime bien tous les types de pâtes, que ce soit les fines ou les croustillantes, en passant par les moelleuses. Ça dépend vraiment de mes envies et puis c’est toujours sympa de varier. Le problème avec les moelleuses c’est qu’elles prennent beaucoup plus de temps que les autres. Il faut bien pétrir, faire lever la pâte… Du coup ça me décourage souvent avant même d’avoir commencé.

Heureusement, il n’y a pas de problèmes, que des solutions alors je m’y suis attaquée. La solution à ma flemme était une pâte « one shot », sans réhydratation de la levure boulangère, sans temps de repos et qui soit quand même moelleuse et bien gonflée. Et comme je ne refuse jamais un challenge, j’ai voulu utiliser les farines d’épeautre et de lupin. L’ épeautre pour sa richesse en protéine, magnésium, zinc, fer et cuivre et le lupin car il se marie à merveille avec l’épeautre et reste la légumineuse avec la plus forte teneur en protéines.

La recette de pâte à pizza moelleuse que je partage avec vous aujourd’hui conjugue texture, goût, rapidité et nutrition grâce à la farine de grand épeautre complète et au lupin. Elle est déclinable avec de la farine de petit épeautre pour un résultat moins moelleux mais encore plus nutritif et quasi sans gluten.

Saviez-vous que les farines d’épeautre étaient une des seules céréales contenant les huit acides aminés essentiels à l’homme?

 

Lire la suite de

samoussa vegan à la frangipane de haricot azukis, recette sans gluten de mail0ves - MailoFaitMaison

Samoussa sans gluten à la frangipane vegan de haricot azukis

Tout à commencé avec la galette des rois. J’aime beaucoup la frangipane, mais il faut avouez qu’il y a plus sain. Ne sachant pas trop de quel côté attaquer le problème, j’ai d’abord travaillé sur une recette sans beurre et sans sucre raffiné. Je l’ai ensuite fourrée dans ma brioche sans beurre, un peu façon couronne des rois revisitée.

C’était très bon, mais je n’étais pas encore convaincue du résultat nutritif. Beaucoup de glucides et de gras et, même si c’était du bon gras, l’équilibre n’y était pas du tout. Vous me direz, ça reste un dessert et on peut équilibrer avec le reste du repas, certes, mais je voulais plus.

C’est alors qu’une copine d’Instagram  m’a parlé de deux choses: les samoussas à la frangipane et la frangipane à la patate douce. Vous imaginez ? Équilibrer la frangipane avec un aliment plus sain et en faire une variante originale en même temps? Et pourquoi pas avec des haricots azukis, riches en protéines, à l’indice glycémique bas et riches en fibres ? Ils se marient si bien avec les préparations sucrées qu’on en trouve partout au Japon. Ajouter à ça les fibres des dattes et le bon gras de l’amande, ça commençait à être intéressant.

La recette pour samoussa vegan à la frangipane de haricots azukis que je vous présente aujourd’hui ne partage plus que l’amande en poudre avec la recette originale. Elle en garde néanmoins les accents dans un mélange doux, équilibré et original.

Vous avez déjà goûté les azukis dans un dessert ?

Lire la suite de